Accueil > Sexualité - couple > Le sadomasochisme : du plaisir … dans la douleur

Le sadomasochisme : du plaisir … dans la douleur

Des pratiques sexuelles sont qualifiées de perverses ou de déviantes par rapport aux normes voulues par la société. Cependant, certaines personnes trouvent du plaisir dans la douleur.

Qu’est-ce que le sadomasochisme ?

Le sadomasochisme est une pratique sexuelle signifiant « aimer souffrir » et « aimer faire souffrir ». Dans ce type de relation, les deux personnes partagent la même attirance pour la souffrance. On a souvent en tête une image stéréotypée de l’être dominant tout de noir vêtu, tenant en ses mains un fouet ou une cravache. Par ailleurs, l’esclave a généralement les mains derrière le dos et attachées par une menotte.

Des psychologues ont évoqué quelques raisons possibles à la tendance sadomasochiste. Pour un homme, le goût pour le masochisme se manifeste pour ceux qui éjaculent uniquement par la masturbation et fuyant la pénétration. Dans le cas contraire, c’est la représentation qu’il a de la femme, perçue uniquement comme un simple objet utile à ses fins. Quant à la femme, elle n’est pas entièrement sadique. Ses tendances pour être esclave sont les conséquences des violences qu’elle a pu subir dans l’enfance et qui restent enfouies dans son inconscient.

Le sadomasochisme, se faire plaisir autrement

Pour les adeptes du sadomasochisme, tout n’est qu’une sorte de jeu auquel les deux personnes ont consenti mutuellement. En d’autres termes, il s’agit d’une mise en scène d’un fantasme commun. C’est ce dernier qui accentue le plaisir partagé dans le couple. Dans tous les cas, l’important est de pouvoir assouvir ses désirs sans trop tenir compte des actes, mais surtout des intentions. Le sadomasochisme ne peut fonctionner que dans un total respect de l’autre avec un maximum de confiance et de complicité.

Habituellement, c’est le demandeur qui impose les règles du jeu en cherchant à dépasser ses limites et c’est lui également qui dit stop. Selon les chercheurs, la sensation de douleur disparaît avec la sensation de récompense. Pour réussir le sadomasochisme, le jeu doit toujours agrémenter les ébats amoureux pour obtenir des rapports normaux et ludiques. Enfin, pour ne pas tomber dans des habitudes pourvoyeuses de frustrations, il est important de prendre en compte les désirs de son partenaire.


2010-2018 Maxi Passion - Magazine et boutique sexy
Plan du site | Contact | RSS 2.0